Sensations…

“Elle était enfermée en haut de sa tour d’ivoire,
Pour que personne ne puisse la sentir ou même la voir.
Elle s’était emmurée loin de son corps,
Pour éviter de sentir ses sensations qui étaient pourtant son trésor.

Elle avait tout coupé autour d’elle pour vivre séparée de l’univers,
Et de tous les êtres qui auraient pu lui être chers.
Elle s’était coupée de ses émotions et de ceux qui l’entouraient,
Car elle croyait que c’était cela qui allait la protéger.

Elle était fragmentée, divisée, enfermée
Dans son mental qui la contrôlait.
Mais de quoi était-elle vraiment coupée,
Quand elle agissait comme cela séparée ?

De la force de l’amour,
Celle qui relie tout ce qui est dedans et autour.
Car l’amour est la force qui relie,
Mais cela elle ne l’avait pas encore compris et senti.

Aucun être vivant
Ne peut vivre vraiment
S’il n’est pas habité par cette force d’union
Qui se vit dans ses sensations.

Cet amour aurait pu la relier à l’univers et à sa propre vie,
Mais elle l’avait toujours fui.

Un jour tout s’orchestra pour casser sa tour d’ivoire et de protection ;
Afin qu’elle retourne dans cette force qui était sa seule maison.
L’amour fut alors actif dans le moindre de ses sens.
Pour que plus rien dans sa tête ne pense.

Elle sentit enfin chaque respiration qui la reliait à l’air et au souffle de vie.
Son ouïe entendit vraiment les sons qui l’a reliait à la musique de la vie.
Ses yeux la reliaient à la beauté des formes et des couleurs
Pour son plus grand bonheur.
Sa peau la reliait à la chaleur des textures ou à la chaleur du corps de son amant,
Qui la conduisait jusqu’au firmament.
Son goût la reliait à la saveur d’un fruit ou d’une bouche.
Tout cela pour que tout ce qui fut autour d’elle la touche.
Son odorat lui faisait sentir le parfum de la nature.
Et il n’y avait rien de plus pur.

Elle était enfin en lien avec la vie qui circulait en elle.
Elle était reliée avec l’univers et avec tous les êtres autour d’elle.
Elle n’était plus séparée,
Mais connectée.

Elle était unifiée, car en lien avec la seule force qui gouverne le monde, les étoiles, la lune et le soleil.
Cette force avait rompu sa tour d’ivoire pour lui permettre de sentir et de voir toutes les merveilles…

Le diable de “diabolos”, celui qui désunit, et qui sépare
Etait enfin loin derrière elle, et ne lui racontait plus à ses oreilles des histoires.
Son seul guide était cette force d’amour
Qui se faisait sentir au début de chacun de ses jours.

Elle n’était plus fragmentée, mais unifiée à la force qui coulait dans ses veines et dans les étoiles ;
Ce qui lui avait permis de lever le voile.
Elle était vivante et vibrante
À tous les lendemains qui chantent.

Et chaque matin,
Elle sentait dans sa chair la force du lien…”

Caroline Gauthier

 

Video ici :

 

No Comments

Post a Comment